CBD

 

L’ingrédient actif CBD est le deuxième ingrédient actif le plus abondant de la plante de cannabis et est considéré comme non-psychoactif. Au cours des dernières années, l’utilisation du CBD dans le cadre médical est devenue de plus en plus importante, notamment en raison de son énorme potentiel. Les médecins soupçonnent que le cannabidiol (CBD) a des propriétés bénéfiques pour la guérison et l’atténuation des maladies, notamment la schizophrénie, les inflammations, la dépression et les migraines (voir Guide du CBD, 2017). Cependant, ces hypothèses ne sont pas prouvées scientifiquement et selon l’ordonnance sur les produits thérapeutiques en suisse, il nous est interdit de transmettre toute promesse de guérison à nos clients. Le CBD n’est pas un remède / médicament et nous ne le recommandons pas en tant que tel à nos clients. Nous soulignons que nous ne menons pas de consultations médicales et ne faisons pas de diagnostics. Pour plus d’informations, l’Office fédéral de la santé publique a publié un dépliant.

 2. Où est la différence entre CBD et THC?

La plante de cannabis contient environ 80 substances actives, appelées cannabinoïdes. Ces agents interagissent  avec différents récepteurs cérébraux  et peuvent affecter de nombreux processus du système nerveux. Les deux cannabinoïdes les plus connus de la plante de cannabis sont le THC (Delta9-Tétrahydrocannabinol) et le CBD (Cannabidiol).

Par rapport à l’ingrédient actif THC, la consommation de CBD ne déclenche aucune ivresse et ne rend donc pas « high ». De plus, le THC est illégal en Suisse (voir Guide CBD, 2017)!

 3.  Pourquoi le CBD (cannabidiol) est-il légal en Suisse?

Les produits CBD dont la teneur en THC est inférieure à 1% ne sont pas soumis à la loi sur les stupéfiants en Suisse mais à la Food Act (ordonnance sur le tabac). Les produits commercialisés en tant que substituts du tabac doivent donc répondre aux exigences légales des produits qu’ils remplacent.

 4. Quelles exigences sont imposées aux producteurs / distributeurs de produits CBD?

Chaque produit doit être signalé à l’Office fédéral de la santé publique avant d’être vendu. En particulier, le rapport contient une analyse de laboratoire confirmant les effets non psychotropes ainsi que l’absence de nicotine. L’emballage doit également répondre à certaines spécifications. Chaque emballage de vente au détail doit avoir les mêmes étiquettes d’avertissement que les paquets de cigarettes. Pour que les consommateurs des produits de substitution du tabac perçoivent clairement les avertissements, ils doivent représenter au moins 35% du recto et 50% du dos de la zone d’emballage. En outre, les instructions «<1% THC» et «produits végétaux sans tabac» doivent figurer sur l’emballage (voir Office fédéral de la santé publique OFSP, 2017).

 5. Pourquoi y a t’il des vendeurs sur Internet proposant des prix aussi bas?

Pour qu’un producteur puisse mettre ses produits CDB en vente, il doit s’inscrire auprès de la Direction générale des douanes en tant que producteur / fabricant. Chaque producteur de succédanés de tabac CBD a l’obligation de prélever sur ses produits vendus une taxe sur le tabac de 25% qu’il reverse ensuite à  l’État. L’argent de la taxe sur le tabac sont ensuite utilisés pour financer l’AVS (assurance vieillesse et survivants).

Vous trouverez sur Internet des sites de vendte de CDB offrant des prix très bas. Nous conseillons à nos clients d’acheter uniquement des produits vendus par des fabricants inscrits! Si les prix sont si bas, c’est notamment parce que les vendeurs ne sont pas enregistrés en tant que producteur officiel et qu’aucune taxe n’est prélevée. De plus, il ne peut être garanti que la teneur en THC des produits est inférieure à 1%, c’est à dire à la limite légale.

Le Green Power AE est enregistré auprès de la Direction générale des douanes avec le numéro 3488 et garantit à ses clients que les produits vendus sont 100% légal et ont une teneur en THC inférieur à 1%.  

 6. Puis-je consommer des produits de la CDB en public?

Les produits de Hanfpost.ch sont vendus comme produits de substitution du tabac. Pour cette raison, vous pouvez consommer ces produits partout où il est permis de fumer. Une petite astuce: prévenez les gens qui vous entourent que vous allumez un joint CDB. Cela vous permettra d’éviter les regards étonnés et de savoir rapidement si quelqu’un est éventuellement dérangé par l’odeur de votre joint légal.

 7. Et qu’en est-il de la consommation à l’étranger?

En Suisse, les produits dont la teneur en THC est inférieure ou égale à 1% sont légaux. Chaque pays a ses propres lois concernant le contenu autorisé de THC. Dans les pays limitrophes de l’UE, les produits à base de chanvre ayant une teneur en THC comprise entre 0,2 et 0,3% de THC (voir Hemp Info, 2017) sont autorisés. La plupart des produits distribués sur Hanfpost.ch respectent les limites légales de THC en Suisse, ce qui a également été prouvé par des analyses en laboratoire de chaque variété individuelle.

Mais puisque nos produits ont généralement une teneur en THC supérieure à 0,2 – 0,3%, les produits sont illégaux à l’étranger! Nous conseillons vivement à nos clients de ne pas consommer les produits à l’étranger.

 8. Puis-je consommer du CBD et ensuite conduire un véhicule?

Selon l’Institut de médecine légale IRM Zurich, en raison du manque d’études, il ne peut être exclu que le CBD ait un effet négatif sur le comportement au volant. Cependant, il est possible grâce à une analyse sanguine de faire la distinction entre l’usage légal et illégal de cannabis .Lors de la consommation de produits CBD, on peut donc supposer qu’aucune valeur THC pertinente ne peut être établie rendant inapte à la conduite (voir 20min.ch, 2017).

Néanmoins, nous conseillons à nos clients de ne pas conduire un véhicule après avoir consommé du CBD.  

 9. Et si la police « m’attrape » avec la CDB?

Le cannabis légal est en plein essor en Suisse et les commerçants sont littéralement dépassés par les commandes. Même les corps de police régionaux semblent surpassés par cet afflux soudain. Jusqu’à récemment, il n’y avait pas de test rapide permettant de déterminer sur place le taux. De plus en plus souvent, cependant, la police utilise maintenant un test rapide. Si votre cannabis est confisqué, nous vous recommandons d’insister pour que soit effectuée une analyse en laboratoire. Dès que les résultats des tests sont connus, vous récupérerez votre CBD. Pour ne pas vivre une telle situation, voilà ce que nous vous recommandons:

  • Gardez le reçu de votre achat (faites éventuellement une photo ou assurez-vous que vous pouvez toujours accéder à la confirmation de commande).
  • Conserves toujours les produits dans leur emballage d’origine.
  • Comportes-toi toujours amicalement et courtoisement.
  • Si tu devais quand même avoir des problèmes, nous sommes toujours à ta disposition pour t’aider.